virtualscript.fr, réalité virtuelle, écriture de contenus VR, réalité virtuelle, VR, 360,réalité virtuelle, VR, 360,réalité virtuelle, VR, 360,réalité virtuelle, VR, 360,réalité virtuelle, VR, 360,réalité virtuelle, VR, 360,réalité virtuelle, VR, 360,réalité virtuelle, VR, 360,réalité virtuelle, VR, 360,réalité virtuelle, VR, 360,réalité virtuelle, VR, 360,réalité virtuelle, VR, 360,réalité virtuelle, VR, 360,réalité virtuelle, VR, 360,

Festivals New Images, Paris : part 01

Le festival qui a eu lieu la semaine dernière a été aussi intense pour les protagonistes et le public de la VR que la canicule pour nos pauvres métabolismes.

Bien entendu, je vais vous donner mon avis et parler de mes quelques coups de cœur. Mais pour une fois, je ne vais pas parler des expériences immersives que j’ai pu visionner mais plutôt de produits technologiques qui vont sûrement modifier et modeler notre façon d’écrire la Réalité Virtuelle !

Voisine de l’expérience « Ayahuasca » de Jan Kounen, la lampe Pandorastar a flashé sur moi. Que peut faire une lampe, dont la lumière blanche va vous frétiller sur le visage et sur vos paupières closes… ?

Technologie

La technologie pandorastar est un photoneurostimulateur à phosphènes de scintillement (flickering phosphenes) et à synchronisation cérébrale (frequence following response) qui permet d'explorer une grande variété d'état de conscience et qui permet de produire différents effets.

La lampe est entièrement autonome est n'a besoin d'aucun ordinateur pour fonctionner. L'ordinateur est utilisé pour programmer la machine avec le logiciel livré avec ou pour copier les fichiers dans la mémoire interne de la lampe Pandorastar. La lampe est livrée avec de nombreux programmes variés et efficaces, et de très nombreux autres sont disponibles en téléchargement sur le forum.

Alexandre Quaranta, distributeur officiel en France, a développé des protocoles spéciaux qui utilisent les effets de la technologie Pandorastar et qui s'adressent aux professionnels de l'hypnose, à tous les professionnels qui utilisent leur sensibilité ou leur imagination dans la perspective de la créativité, de l'innovation ou de la résolution de problèmes (artistes, techniciens, ingénieurs), et, aussi, très spécifiquement aux musiciens ou aux mélomanes en explorant en détails les étonnantes possibilités de synesthésies visuelles, auditives et kinesthésiques qu'offrent la Pandorastar.

Certaines technologies complémentaires de biofeedback ou sonores et certains accessoires permettent des explorations spécifiques plus poussées.

Expérience

Malgré mon scepticisme chronique j’ai voulu tenter l’expérience. J’ai été plus qu’agréablement surpris, je dirais même un peu bluffé ! Comment des fréquences de variations lumineuses peuvent-elles créer autant de formes et de couleurs ? Et bien c’est notre cerveau qui, sous l’influence de ces fréquences, créé ces formes et ces couleurs…

Une fois allongé sous la lampe, on ferme les yeux, car l’influence des fréquences se fait à travers nos paupières et, très vite vous pouvez voir des formes géométriques extrêmement précises s’animer dans votre tête (et non sous vos yeux car ils sont fermés J). Bien sûr chacun réagit selon sa personnalité, selon Alexandre Quaranta, mais le plus important sont les effets. De mon côté, j’ai « vu » des formes géométriques très complexes, assez colorés, très variés s’animer sur le rythme de la musique que j’écoutais. Pourtant aucun appareil ne synchronisait la musique et la lampe Pandorastar à part… mon cerveau ! C’est bien lui qui fait la connexion entre son et image car, encore une fois, tout se passe dans votre tête.